De Saint John's

Une certaine perception du monde

& Une nouvelle donne

 

Le 31 janvier 2015, j'ai rendez-vous avec les adhérents de Nouvelle Donne. 


Pourquoi ? Lire la suite >>>

Profession de foi d'une candidate à la présidence de Nouvelle Donne : Lire la suite >>>

Curriculum vitae d'une candidate à la présidence de Nouvelle Donne : Lire la suite >>>

Engagement sociétal d'une candidate à la présidence de Nouvelle Donne : Lire la suite >>>

& Nous, Demain

 

Les 23 et 30 mars 2014, les habitants du secteur du 13ème arrondissement de Paris choisiront ceux qui seront - pendant 6 ans - leurs conseillers municipaux et donc leur maire et ses adjoints ainsi que leurs conseillers de Paris et conseillers d'arrondissement.

Je serai tête de liste pour le secteur du 13ème arrondissement. Et la liste s'appellera "Nous, Demain". 

 

 & Un jour dans l'année, le 4 août

"Qui n'a souhaité avoir un jour, un prétexte pour dire la vérité ?" Cela me vint à l'esprit alors que je me questionnais sur le sens que l'on cherche à donner à la vie.

Ce fut comme une petite lumière que j'aperçus au fond d'un tunnel. J'en couchai quelques mots par écrit. 

Cettte petite lumière grossit, chaque jour davantage. Puis,  l'appel - comme  disent les Américains - et le besoin d'agir me firent avancer : Jour de vérité. Jour de réconciliation. Jour de pardon. Jour de partage. Jour de rassemblement. Jour de fête du mieux-vivre ensemble.  En 2003, je testai mon idée par un happening.

En même temps, une autre idée me vint : Pourquoi l'intérêt général serait-il l'apanage des entreprises publiques ? Je peux être une entreprise privée et me soucier de l'intérêt général ! 

J'adressai plusieurs lettres - aux institutions, personnalités politiques, médias - présentant mon projet de société privée oeuvrant pour l'intérêt général : Silence ou " c'est très innovant, fates le d'abord... 

Le temps passant, fatiguée d'attendre que l'on veuille bien m'aider, j' organisai le lancement officiel de Belovely Day, Journéee de l'amour. En 2010, le 4 août.

Oui, ma vision fut juste.

Car, en 2000/2003, j'ignorais que le temps me donnerait raison. J'ignorais qu'en 2012 on parlerait avec autant de ferveur - volonté Européenne oblige - de réformes solidaires, d'économie sociale et solidaire, de co-action publique/privée, du partage et de l'entraide comme valeurs du nouveau millénaire (un Ministère de l'Economie Sociale et Solidaire qui se cherche. Un mois  de l'ESS,  des conférences/débats de la Cité de la réussite enoctobre 2012..)...

Photos

  • Invitée avec les Democrats à la célébration de la victoire de Barack Obama (2008) à Hôtel de Ville, Mairie de Paris @ Beth Arnold
  • Président Obama à Caen (Normandie) @ Pierre  Payan (2009).
  • Avec Zackary Miller, des Democrats Abroad à Paris.

 

& Une rencontre, une interview 

J'étais à Londres, lorsque soudain cette voie de baryton me fit relever la tête et suivre  jusqu'au dernier mot ce fameux discours du 3 janvier 2008, discours de victoire de l' Iowa Caucus.

Puis, Sainte Synchronicité s'en mêlant, je fus en contact - dans le courant du mois d'avril 2008 - avec les Démocrats Abroad, participant "inside" à la campagne pour l'élection de Barack Obama devenu, ce 4 novembre 2008, le 44ème Président des Etats-Unis d'Amérique.

Je fus témoin de cette envie débordante d'innover pour lever des fonds afin de réussir la campagne : Le moindre prétexte était bon pour créer "quelque chose qui LUI fasse plaisir, quelque chose qui soit bon  pour la campagne". Son anniversaire ? Le 4 août. Le 4 août ?!?


Une chose entraînant l'autre, ce fut l'occasion de ma première interview. Pour  Sphère Métisse.


Puis, une invitation : Je fus ravie d'être parmi les invités triés sur le volet qui participèrent avec les Américains Abroad à l'inauguration du 19 janvier 2009, en direct, à l'Hôtel de Ville de Paris. 

Etait-ce dû aux Antilles d'Amérique ? C'est un sentiment qui me fut soudain révélé en cette année 2008 : Cette part d'Amérique en moi..

Je fus interviewée par Beth Arnold, une journaliste et écrivain américaine que j'admire, pour le Huffington Post américain ( bien avant la version française du Huff donc).